Notice: unserialize(): Error at offset 167 of 1387 bytes in /var/www/html/resaplanet/releases/20161212080832/website/model/extension/module.php on line 7 Le moutia : entrez dans la danse ! | Autour du Voyage | Resaseychelles

Le moutia : entrez dans la danse !

Les Seychelles demeurent un archipel doté d’une impressionnante richesse culturelle qui n’a pas fini d’étonner tous ceux qui souhaitent la découvrir ! Pour les amoureux de danse, les Seychelles et ses 115 îles vous réservent de belles surprises.


Le moutia, devenu un emblème des Seychelles

Parmi les différentes danses traditionnelles qui alimentent justement la grande et belle culture seychelloise, une d’elles est devenue tellement populaire que depuis juillet 2014, l’office du Tourisme seychellois a décidé de consacrer à la danse du moutia tout un festival ! Ce dernier est célébré chaque premier week-end du mois de juillet. 

Dansé et chanté par les anciens esclaves, le moutia puise ses origines dans la musique africaine et malgache. C’est ainsi que cette danse si particulière a traversé les siècles pour s’inscrire finalement dans le patrimoine seychellois. 


Une musique envoutante, en permanente évolution 

Musicalement parlant, le moutia utilise des sonorités à inspirations africaines en y ajoutant des influences tropicales. Dans les années 1970, le moutia s’est métissé avec le reggae pour créer le mouggae. 

Côté instruments, nous retrouvons les instruments musicaux phares des îles de l’océan Indien :

- la fameuse ravanne - symbole de délivrance durant l’esclavage, 

- le maravanne – la boîte à cailloux qu’agite le musicien

- le tambour – instrument à percussion frappé avec les doigts. 

Les chanteurs de moutia se lancent eux dans des chants aux thèmes engagés contant des histoires d’exil ou faisant état de la dureté de la vie de planteur, le tout avec un mélange d’humour, d’amour, de satire et de bons sentiments. Ces mélodies, très inspirées, sont ainsi interprétées la nuit sur les plages, autour d’un feu de camp lors des fêtes.   


Une danse rythmée, typique de l’océan indien

Maintenant, passons à la leçon de danse ! En général, le moutia se danse autour du feu, à la lueur de la lune. 

Une des caractèristiques définissant le moutia est son rythme répétitif et addictif qui nous rappelle un peu le Maloya réunionnais ou même le Séga mauricien. Le plus important dans le Moutia, c’est d’avoir un bon jeu de bassin et de pouvoir balancer ses hanches de gauche à droite, devant et derrière, et répéter l’enchaînement en y rajoutant les mains et les pieds en même temps !

Ça y est, vous êtes prêts à danser le moutia pendant vos prochaines vacances avec Resaseychelles.com !


Suivez-nous !




Resaseychelles, un site du réseau Resaplanet Ltd © 2000 - 2017. Tous droits réservés